Comment devenir actif sur Twitter ?

devenir-actif-sur-twitter-agence-web-Genève

Le potentiel de Twitter est très grand mais son utilisation est spécifique et ne doit pas être confondue avec d’autres réseaux sociaux comme Facebook car ils n’ont rien à voir avec lui ! Nous expliquons la différence fondamentale entre l’utilisation du FB et du TW et donnons 25 conseils sur l’écriture et l’utilisation de Twiter.

Différences entre Facebook et Twitter

Il existe une statistique qui souligne qu’un twit sur quatre contient un lien (lien vers un autre contenu), ce qui montre que Twitter fonctionne davantage comme un moyen de communication (informatif) que comme un réseau social (personnel). Alors que sur Facebook, les gens se font des amis, sur twitter, vous avez des adeptes qui ne sont pas obligés de se suivre. De plus, sur Facebook, il y a des utilisateurs de tous âges, alors que sur Twitter, la tranche d’âge se situe entre 22 et 45 ans environ.

Avec notre agence web à Genève vous pouvez devenir actif sur Twiter en nous confiant la gestion de vos réseaux sociaux. Les résultats vont exploser !

Le flux d’informations est différent :

Facebook est un espace beaucoup plus personnel : vous parlez de choses plus personnelles, vous publiez des photos de voyages, de repas, d’amis, vous souhaitez un bon anniversaire, vous indiquez des changements d’état civil, de travail, de ville, etc.
Twitter est un espace plus informatif : les messages avec des liens et des nouvelles y prédominent. Twitter tend vers les caractéristiques des médias.
C’est pourquoi il faut d’abord trouver sur Twitter une voix qui nous identifie :

Définir l’objet de l’information que je vais fournir.
Fournir un contenu de valeur à nos adeptes et leur donner ainsi de bonnes raisons de nous suivre.
Rechercher et suivre d’autres référents dans notre domaine d’intérêt que nous pouvons “mentionner et retweeter

25 conseils pratiques pour utiliser Twitter

Voici 25 conseils pour vous aider à faire bon usage de votre twitter et à obtenir des adeptes plus authentiques. Nous remercions le portail espagnol Social Underground dont nous avons pris quelques conseils et en avons ajouté d’autres pour constituer notre liste :

1. essayez de laisser 20 caractères libres. Il est prouvé que ces tweets génèrent plus d’engagement et qu’il est également plus facile de les rendre RT.
2. Utilisez les @mentions et les RT retwits. Promouvoir au moins 5 tweets d’autres utilisateurs pour chaque tweet que vous publiez. Être égocentrique sur Twitter ne fonctionne pas !

3. Donner plus de visibilité aux nouveaux utilisateurs ou à ceux qui sont “petits” qu’aux célébrités ou aux gourous.

4. Les twits avec 1 ou 2 hashtags ont plus d’impact que ceux qui n’en ont pas. Mais si vous mettez trois étiquettes ou plus, l’effet est négatif.

5. N’utilisez pas de #hashtags compliqués, plus ils sont courts et faciles à retenir, mieux c’est.

6. Recherchez des comptes et des références connexes dans le domaine où vous vous développez. Si vous êtes une ONG, recherchez et suivez les autres ONG et médias sur la RSE qui vous intéressent.

7. Parlez à nos adeptes, mentionnez-les, retweettez-les, merci.

8. Vous n’êtes pas obligé de suivre tous ceux qui vous suivent. Choisir ceux qui vous intéressent apporte une valeur ajoutée à votre calendrier. Si votre contenu est intéressant, réécrivez-le !

9. Profitez des listes pour avoir mieux organisé les comptes qui vous plaisent le plus ou qui vous intéressent pour des raisons professionnelles, etc.

10. N’utilisez pas de robots, ni de tweets d’applications automatisées, etc.

11. Personnalisez le fond de votre compte et votre avatar. Essayez de vous approprier la photo si vous êtes une personne ou votre logo si vous êtes une ONG, afin qu’ils sachent que vous n’êtes pas une “machine”.

Voici aussi quelques agences web qui peuvent booster votre présence sur les réseaux sociaux : https://www.idactiv.ch et https://www.procab.ch

12. Utilisez des outils comme Hootsuite ou Tweetdeck pour gérer vos comptes. Vous augmenterez votre efficacité et vous programmerez même vos tweets pour quand vous serez occupé à faire autre chose.

13. Profitez des raccourcisseurs d’URL qui vous permettent d’analyser les statistiques de clic, comme Bitly, afin de connaître les goûts et les contenus qui fonctionnent le mieux au sein de votre communauté.

14. Ne soyez pas gêné de demander à vos adeptes de RT le contenu dont vous voulez tirer le meilleur parti.

15. Chaque APP que vous autorisez à utiliser votre compte utilisateur Twitter ouvre de nouvelles possibilités de failles de sécurité.

17. Il est recommandé de publier entre 4 et 5 tweets par jour. Selon une étude, avec cette fréquence, vous obtenez environ 350 % de retweets en plus que si vous ne faisiez qu’une seule mise à jour. Mais si vous dépassez 5 tweets par jour, l’efficacité de ces tweets diminue considérablement.

RWTITS
16. Ne submergez pas les utilisateurs avec des tweets. Ils finiront par vous considérer comme un spammeur et vous perdrez des adeptes.

18. Si vous publiez du contenu provenant d’autres blogueurs, mentionnez-les ! Essayez toujours de mettre la source du contenu, nous aimons tous que notre travail soit reconnu.

19. n’utilisez pas Twitter comme s’il s’agissait d’un simple réseau social. Ce n’est pas du tout comme Facebook : ne diffusez pas votre vie comme si vous étiez dans Big Brother (à moins que vous ne soyez une célébrité, vos adeptes ne voudront pas savoir tout ce qui se passe dans votre vie personnelle).

Si vous gérez le compte d’une organisation et organisez un événement, n’oubliez pas de créer un #hashtag et de le faire connaître sur tous les réseaux.

Si vous avez un blog, n’oubliez pas de mettre le titre de votre article avec un lien. Essayez d’intéresser tous ceux qui vous lisent avec des questions qui mènent et dirigent l’utilisateur vers votre blog.

22. Le partage du contenu est important, mais ce n’est pas la seule action que vous devez entreprendre pour construire votre communauté. Il est tout aussi important, sinon plus, de parler à vos adeptes et aux autres utilisateurs de Twitter.

23. Profitez du potentiel de viralisation de Twitter pour rendre vos profils visibles sur d’autres réseaux sociaux. En outre, certains réseaux peuvent être très bien complétés par le réseau de micro-blogging.

24. Utilisez un contenu visuel pour accompagner vos tweets. Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, les photos fonctionnent très bien et les vidéos encore plus.

25. si vous faites partie d’une ONG ou d’un média de solidarité, n’oubliez pas de définir l’objectif que vous donnerez à votre compte Twitter. Ce sera différent de l’objectif de vos autres canaux de communication tels que Facebook, les pages web ou les bulletins d’information. Chaque chaîne doit avoir un objectif spécifique qui vous permettra de mener vos adeptes à votre but ultime. Nous l’avons expliqué dans notre rubrique “Communication numérique” où vous pouvez découvrir comment concevoir votre écosystème en ligne pour maximiser l’utilisation de vos canaux de communication.

Quels sont les meilleurs outils pour gérer Twitter que chaque CM devrait connaître ?

1. tweetDeck
Il s’agit d’un outil de gestion et de suivi de Twitter. Qu’est-ce que cela signifie ? Il vous permet de gérer un ou plusieurs comptes Twitter en même temps, et de choisir, lors de la publication ou de l’interaction, avec quel compte vous voulez le faire. Il vous permet également de programmer la publication de tweets au moment que vous préférez.

Il est très facile et intuitif, avec un système de colonnes pour l’organiser de la meilleure façon possible pour vous. Vous pouvez définir des sons et des alertes pour les colonnes que vous décidez (mentions, messages directs, nouveaux adeptes…) Un grand avantage est que vous pouvez y accéder avec votre utilisateur Twitter et votre mot de passe, sans avoir à vous inscrire, il vous suffit d’autoriser l’application.

Un outil similaire à TweetDeck est HootSuite, également fortement recommandé, qui peut également être utilisé pour différents réseaux sociaux. Personnellement, je préfère TweetDeck pour Twitter et, bien sûr, il est plus spécifique.

2. tampon
La mémoire tampon est l’un des outils permettant de gérer Twitter par excellence. Il est utilisé pour la programmation et l’analyse. Dans ce cas, vous devez installer dans votre navigateur Chrome l’extension officielle afin de pouvoir utiliser toutes ses fonctionnalités.

Il est principalement divisé en deux services publics :

D’une part, vous pouvez programmer des tweets. Vous avez deux options, ou lorsque vous allez publier un tweet, vous verrez à côté de Tweet un bouton vert qui mettra Buffer (car c’est principalement l’extension)

Voir aussi : http://www.monbottin.fr/agence-web-recompensee-pour-son-travail-en-europe/

Michel Bernard

Related Posts

Comment choisir des mots de passe pour ses sites à l’aide des dictionnaires en ligne ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Derniers articles

Commentaires récents